Ma Boîte - MaBoite.com

Le Podcast des Entrepreneurs Inspirants

#23 Marie-Anne Teissier
co-fondatrice de Neoness

Marie-Anne Teissier

"Il faut voir le côté positif et les opportunités."

Durée : 1h20 minutes

🎧 Apple Podcasts
🎧 Spotify
Web & Autres
Ces derniers temps nous sommes partis à la rencontre d'un grand nombre d'entrepreneurs du digital, des entreprises qui ont souvent réalisé une forte croissance durant la crise sanitaire que nous vivons face au Covid. La digitalisation en urgence de nombreuses sociétés leur est plutôt bénéfique mais il ne faut pas prendre ces exceptions pour une généralité, de nombreuses entreprises vivent extrêmement difficilement cette crise sanitaire.

C'est pourquoi je suis vraiment très heureux que Marie-Anne Teissier, la co-fondatrice du groupe Verona plus connu sous les enseignes Neoness et Episod, nous partage avec une extrême transparence son parcours et la situation de son groupe avec son optimisme incroyable malgré une situation délicate.

Marie-Anne revient avec nous sur son parcours, la rencontre avec son associée Céline Wisselink, la constitution d'un réseau de plus de 30 salles de Sports Neoness en 15 ans, étape par étape, de nouveaux concepts et surtout la gestion du groupe durant cette fermeture forcée depuis près d'un an.

Ne pas oublier 🙂

- N'hésitez pas à partager cet épisode avec vos contacts

- Abonnez-vous sur votre plateforme d'écoute pour recevoir automatiquement les prochains épisodes

Je tiens à remercier Sylvain Hervé pour cette mise en relation.

Bonne écoute à vous !

Emmanuel 

Me contacter : LinkedIn ou Twitter

Écoutez gratuitement cet épisode sur votre plateforme favorite.


Episodes recommandés :

Quelques extraits de l'épisode de Marie-Anne Teissier

“Je me présente, Marie-Anne Teissier, cofondatrice du groupe Verona, Les salles de sport Neones et Episod dans le fitness. J’ai toujours voulu créer ma boîte mais je n'avais pas forcément une idée très claire et très précise. J'ai commencé chez Procter Gamble un peu par hasard, en commercial de terrain. J'ai hérité de la zone du 93, donc les hypermarchés Auchan, Villetaneuse, Carrefour, Saint-Denis, Carrefour, Stains. Deux ans, c'est un peu rude et surtout très formateur. Procter, c'est une bonne école dans l'absolu, d'organisation, de rigueur sur le commercial, c'est pas mal. Ensuite, j'ai basculé chez eux dans la partie laboratoire pharmaceutique pendant six mois parce que ça ne m'a pas du tout plu. Ça me posait des vrais problèmes éthiques. C'est très compliqué. Les laboratoires pharmaceutiques, il en faut évidemment. Mais bon, cela pose toujours des questions un peu particulières.”

“Moi, j'avais un rêve. Au-delà de l'entrepreneuriat, c'était de travailler à l'UCPA. J'ai été monitrice de voile d'abord, d'ailleurs, mon premier job, c'était d'être monitrice de voile à l'UCPA, mais je faisais ça l'été et j'adorais cette boîte. J'adorais l'état d'esprit d'un organisme de voyages sportifs. C'est une association loi 1901 qui avait pour objectif de rendre accessibles les sports de plein air à tous. J'adorais le sport. J'adorais l'ambiance et l'état d'esprit. Et à chaque fois qu'il y avait un job, je postulais. Et puis finalement ils m'ont pris sur le job incroyable, le plus fantastique, qui était responsable du département aventure. Le département aventure c'était le département qui s'occupait de tout trek, itinérances à cheval, en kayak, etc… 80 types de plusieurs centaines de voyages dans 80 destinations. J'avais une autonomie énorme et ça a été trois années fantastiques où j'ai vraiment commencé à apprendre le métier de l'entrepreneuriat, de toucher à tout, d'organiser les équipes, de penser la stratégie en même temps. L'excellence opérationnelle. “

“C'était super. Mais en fait, au bout de trois, quatre catalogues, on va dire j'avais fait le tour, je savais faire et c'était moins de challenge. Donc, il y avait déjà ça. Ensuite, toujours, de toute façon, cette volonté profonde d'entreprendre toujours 50 idées à la minute, la nuit, le jour, etc. Et c'est là. J'ai rencontré Céline Wisselink, qui est devenue mon associée chez Neoness et qui avait elle aussi un parcours école de commerce et qui voulait également entreprendre. En fait, on échangeait très régulièrement sur plein d'idées de boîtes. Et puis voilà jusqu'à l'idée de Neoness. On a décidé de partir, de quitter ensemble l’UCPA et de monter notre boîte.”

“La première salle Neoness était à Fontenay sous Bois, dans le 94. C'était un ancien entrepôt, donc une espèce de boîte carrée hyper facile à aménager avec un loyer top. Donc cela cochait pas mal de cases. Et en effet, on ne s'est pas trompé puisque vraiment ça a marché très vite. L'idée, c'est qu'on ait un bassin de population suffisant avec moins de 15 minutes à pied ou en transports et qu'on respecte nos critères en termes de loyer et que le bâtiment soit facilement aménageable. Donc là, franchement, cela cochait toutes les cases. On en a vu plein dans toute l'Ile de France, la petite couronne et Paris. D'ailleurs, on en a vu pas mal, mais c'était vraiment celui là qui nous a semblé le plus pertinent au départ. La deuxième salle, deux ans après. Alors pourquoi on a mis deux ans? C'est surtout parce qu' il y avait deux raisons. La première raison est que c'est très dur de trouver des locaux de 1000 à 1500 mètres carrés avec un loyer accessible et qui soit dans des bonnes zones. Donc ça, c'était très dur. Mais ce fut un carton monumental sur la deuxième puisque au bout de cinq ou six mois, on a dû fermer les ventes. Parce que notre gros problème, c'est qu'il y avait trop de monde et que les gens gueulaient parce qu'ils devaient faire la queue trois heures aux machines.. Donc voilà, on devait limiter les ventes et on ne vendait plus que sur le web. A minuit, on mettait des quotas et à minuit 15, il n'y avait plus de place. C'était fou et il y avait même des gens qui allaient jusqu'à Fontenay sous Bois pour prendre leur abonnement à Fontenay sous Bois pour accéder à Neoness La Motte-Picquet.”

(Transcription automatique réalisée par Botnation.)
Abonnez-vous gratuitement au podcast sur votre plateforme d'écoute favorite.
N'oubliez pas de le noter 5 ⭐️ et de laisser un commentaire positif 💬, c'est important pour sa bonne diffusion. Merci d'avance 🙏.
Ce podcast est supporté par BOTNATION. Plateforme française de création de chatbot sans programmation. #NoCode
Créer un Chatbot

À propos - Les Invités - Entrepreneures - Entreprises - Blog

© 2020-2021 - MaBoite.com, Emmanuel Françoise.