MaBoite.com

Le Podcast des Entrepreneurs Inspirants

#18 Alexandre Garnier
fondateur d'AWE

Alexandre Garnier

Un grand voyage Ă  travers l'histoire du marketing digital.

Durée : 1h45 minutes

🎧 Apple Podcasts
🎧 Spotify
Web & Autres
Alexandre Garnier est le fondateur et président du cabinet de consulting AWE, spécialiste du marketing digital B2B allant de prospection, la création de contenus et l'optimisation du parcours client.

Lorsque Alexandre a créé AWE il y a 20 ans, la société avait un tout autre visage, trÚs orienté B2C car le B2B était encore peu présent, pour ne pas dire inexistant sur Internet.

Alexandre Garnier va donc nous détailler tout son parcours : sa découverte d'un kit de connexion Internet en 1996, son passage en tant que webmaster chez France Télévision, la bulle Internet des années 2000 et surtout la face cachée d'un marché méconnu et pourtant énorme : le B2B.

Un grand voyage Ă  travers l'histoire du marketing sur Internet.

Ne pas oublier 🙂

- N'hésitez pas à partager cet épisode avec vos contacts

- Abonnez-vous sur votre plateforme d'Ă©coute pour recevoir automatiquement les prochains Ă©pisodes

Bonne Ă©coute Ă  vous !

Emmanuel 

Me contacter : LinkedIn ou Twitter

Écoutez gratuitement cet Ă©pisode sur votre plateforme favorite.


Episodes recommandés :

Quelques extraits de l'Ă©pisode d'Alexandre Garnier

“Je m'appelle Alexandre Garnier. J'ai 47 ans. Je suis un web entrepreneur et un pĂšre de famille. AWE, ça fait 20 ans. Mais il y a eu plusieurs vies dans AWE. Une vie de rĂ©gie publicitaire, une vie d'agence de marketing et puis une vie d'agence de marketing B2B, celle dans laquelle je suis actuellement. Avant AWE j'ai fait des Ă©tudes de journalisme et pendant ces Ă©tudes, dans les premiĂšres annĂ©es, j'ai dĂ©couvert Internet en lisant le livre d'un Français qui s'appelle Christian Huitema, qui a Ă©crit “Et Dieu crĂ©a l’Internet” et qui est un des français, au CERN, de l'Ă©quipe qui a crĂ©Ă© Internet. Donc, Ă  la lecture de ce livre j 'ai dĂ©couvert Internet, j'ai branchĂ© un ordinateur, un modem et j'ai Ă©tĂ© dans les premiers en France, comme toi. J'ai alors compris le potentiel incroyable de ce truc lĂ , Internet. J'ai alors dĂ©cidĂ© de me lancer Ă  fond dans ce truc que personne ne connaissait et que trĂšs peu de gens utilisaient J'ai eu ensuite la chance de pouvoir faire un stage en apprentissage chez France-TĂ©lĂ©vision, chez France 3 (FR3), avec Jean-Jacques Peyraud. Jean-Jacques Peyraud Ă©tait le passionnĂ© du web de France-TĂ©lĂ©vision. J'ai pu travailler sur les sites web de France TĂ©lĂ©vision, et notamment les grands Ă©vĂ©nements sportifs la Route du Rhum, Roland Garros dans les annĂ©es 96 97.“

“J'ai adorĂ© les expĂ©riences startup, Ă©videmment, mais je n’ai pas aimĂ© l'expĂ©rience entreprise. On ne gagne pas d’argent, on fait des salades, on raconte du bullshit, on perd de l'argent. En fait, on se raconte des histoires de valo. C'est pas bon, c'est pas mon ADN. Moi, j'Ă©tais beaucoup plus Ă  l'aise Ă  monter un business avec un business model simple et rentable. J'achĂšte des espaces publicitaires online et je les vend Ă  des annonceurs. Je prends une marge entre les deux. C'est simple, je peux comprendre et j'ai Ă©tĂ© un des premiers Ă  monter une rĂ©gie publicitaire en ligne. C'Ă©tait en 2000. C'est au moment oĂč Hi-Media s'est crĂ©Ă©e. C’est çà AWE.”

“Je suis donc allĂ© chercher les spĂ©cialistes du Minitel qui s'Ă©taient digitalisĂ©s les premiers, et qui avaient bien compris qu'on pouvait facturer des services immatĂ©riels Ă  travers des rĂ©seaux tĂ©lĂ©coms, C'est la premiĂšre fois qu'on voyait des vrais modĂšles Ă©conomiques sur Internet. C'Ă©tait passionnant. Je pense que c'est lĂ  que j'ai le plus appris en marketing digital. C'est la raison pour laquelle la rĂ©gie publicitaire avait un vrai coup Ă  jouer.”

“A un moment donnĂ©, le traitement de ces volumes de donnĂ©es des campagnes Google est impossible par un humain. Il est Ă  mon avis certain qu'Ă  un moment donnĂ©, le temps leur donnera raison. Oui, l'intelligence artificielle, dans 2 ans, dans 3 ans, dans 5 ans, ça fera beaucoup mieux que n'importe qui. Aujourd'hui, ce que je dis, c'est que la transition n'est pas Ă©vidente. En ce moment, ceux qui payent les pots cassĂ©s de la transition, ce n'est pas Google, c'est plutĂŽt les clients de Google. Google, c'est aussi Google Analytics, c'est-Ă -dire que la mesure d'audience et la mesure de la performance digitale. Soyons clairs, c'est bien sĂ»r la mesure de l'audience des sites web, mais ça, c'est un dĂ©tail. Ce qui est intĂ©ressant, c'est la mesure de la contribution du digital aux ventes Ă  la performance. Et ça, ça fait 15 ans que ça dure, donc ça commence Ă  bouger un tout petit peu avec l'affaire des cookies.”

“On a progressĂ©, alors on est restĂ© Ă  Levallois. On est trĂšs attachĂ© Ă  Levallois. Aujourd'hui, on a une quarantaine de consultants et on fait travailler un certain nombre de consultants externes sur les comptes de nos clients. On a fait entrer un groupe qui s'appelle ADL Performance au capital de la sociĂ©tĂ© en juillet dernier. Pour adresser la croissance du marchĂ© du B2B pour les cinq ou six prochaines annĂ©es, pour prendre cette vague, il faut, il faut avoir une certaine dimension et donc il faut avoir une force commerciale beaucoup plus importante. Il faut avoir une force marketing plus importante et il faut avoir des Ă©quipes plus importantes, sans quoi on risque de louper la vague parce qu'on ne sera pas assez gros pour la prendre. Donc, voilĂ  la raison pour laquelle j'ai cherchĂ© des partenaires et j'ai eu beaucoup de chance de rencontrer Bertrand Laurioz, le prĂ©sident de d'ADL Performance. C'est un groupe français indĂ©pendant lui aussi. C'est un groupe qui connaĂźt bien le marketing et qui connaĂźt bien la data. “

“C'est peut ĂȘtre ça mon plus grand succĂšs. Je suis toujours lĂ . Plus fort qu'au dĂ©but. Toujours aussi heureux d'ĂȘtre lĂ  et de continuer Ă  croiser ceux qu'on appelle les pionniers du Web. C'est trĂšs sy

(Transcription automatique réalisée par Botnation.)
Abonnez-vous gratuitement au podcast sur votre plateforme d'Ă©coute favorite.
N'oubliez pas de le noter 5 ⭐ et de laisser un commentaire positif 💬, c'est important pour sa bonne diffusion. Merci d'avance 🙏.
Ce podcast est supporté par BOTNATION. Plateforme française de création de chatbot sans programmation. #NoCode
Créer un Chatbot

À propos - Les InvitĂ©s - Entrepreneures - Entreprises - Blog

© 2020-2021 - MaBoite.com, Emmanuel Françoise.